Comment fonctionne le rafraîchissement adiabatique ?

La chaleur devient de plus en plus intense chaque année, surtout en été où elle devient presque insupportable dans certaines régions. C’est la raison pour laquelle il est important de penser à des solutions efficaces.

Toutefois, il est également important de penser à l’impact environnemental de chaque option afin de ne pas aggraver la situation. Parmi elles, il est possible de citer le rafraîchissement adiabatique. Quel est son principe ? Et quels sont ses atouts ? Nous le saurons dans cet article.

Quel est le principe du rafraîchissement adiabatique ?

L’objectif de certains professionnels de l’énergie depuis quelques années est de pouvoir proposer des solutions efficaces, mais aussi naturelles et écologiques. Parmi elles se trouve le refroidissement adiabatique qui est un principe idéal pour son faible impact environnemental, mais également son coût pas très élevé.

Le principe du rafraîchissement adiabatique est simple, car il se base sur le concept de l’amélioration des températures grâce à la vapeur d’eau insufflée dans un espace. Pour ce faire, l’eau est préalablement mise en contact avec de l’air.

Il s’agit donc de restaurer une meilleure température à partir d’une énergie déjà existante. Cela rend les choses bien plus favorables bien évidemment, car le bilan énergétique est excellent.

Bien sûr, il ne faut tout de même pas oublier que pour la réalisation d’un bon refroidissement adiabatique, il est important de faire usage d’un ventilateur qui permet de faire circuler l’air plus frais.

À lire également : Installation d’un climatiseur : à qui faire appel ?

Quels sont les avantages du rafraîchissement adiabatique ?

Le rafraîchissement adiabatique est un type de rafraîchissement avec beaucoup d’atouts. Parmi eux, il est possible de citer :

  • Une faible empreinte carbone ;
  • Une faible consommation énergétique ;
  • L’eau utilisée pour le refroidissement n’est pas perdue ;
  • C’est une option économique.

Comme il est possible de le constater, le refroidissement adiabatique a tout pour plaire. En effet, les consommateurs ayant opté pour ce type d’alternative peuvent réaliser jusqu’à 1 000 € d’économie par an, ce qui est tout de même conséquent.

De plus, le rafraîchissement adiabatique ne nécessite que 1 kW d’énergie contre 10 kW pour une climatisation normale. Enfin, il faut garder en tête que le refroidissement adiabatique ne présente aucun danger pour la santé de l’Homme, notamment en matière de légionellose, car les risques sont réduits à néant en raison d’un bon équilibre dans le flux d’air.